Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? by Paul Heiney


855838501bcb0dc-261x361.jpeg Author Paul Heiney
Isbn 9782868839404
File size 9MB
Year 2007
Pages 191
Language French
File format PDF
Category hobbies



 

- Pourquoi vaches les ne peuvent-elles pas descendre les escaliers.? Édité p a r Paul Heineq Traduction de Caroline L e p a g e Illus t r a t i o n 5 d'RI Cou telis EDPI SCIENCES 17 avenue du Hoggar Parc d'activité de Courtaboeuf, BP 112 gig44 Les Ulis Cedex A, France Édition originale anglaise : Can cows walk down stairs? - Sutton Publishing Copyright O texte Paul Heiney zoo5 Illustration de couverture : Al Coutelis Couverture, maquette intérieure et mise en page : Thierry Gourdin Imprimé en France ISBN 918-2-86883-940-4 Tous droits d e traduction. d'adaptation et de reproduction par tous procedés. réservés pour tous pays. La loi du 11 mars 1957n'autonsant, aux termes des alinéas z et 3 d e l'article 41, d'une part, que les *copies ou reproductions strictement réservees a l'usage privé du copiste et non destinées a une utilisation collective et d'autre part. que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, x toute représentation integrale. ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite * (alinea le' de l'article 40) Cette représentation ou reproduction. par quelque procéde que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnee par les articles 425 et suivants du code pénal O EDP Sciences 2007 Sommaire Introduction 1 .i / L a où t o u t commencé: les s e c r e t s de i’üniuers tie5 a t o m e s au Big Bang .9 z 1 Chats, chiens e t b ê t e s s a u u a g e s La poule, I’ceuF e t te5 k a n g o u r o u s n a g e u r s 3 1 U i i e a u x , abeilles e t p e t i t e s bestioles ne5 oiseaux q u i é t e r n u e n t e t de5 toile5 d ’ a r a i g n é e s 4/ .E5 / Fonctionnement d u c o r p s Cheveux Frises, n o m b r i l e t gueule de boi5 ? .73 / V o i r n’est p a s t o u j o u r s c r o i r e m i r o i r , m i r o i r 5 a n 5 tain ... fi .51 AU 501... Feuillez d’automne, tomate5 mUre5 e t m i c r o b e s 5 .35 .40 / Cuisine e t dbpendances Gelée, diamants e t c r è m e anglaise \ .l?l B / 5ensakions C u r r y acidulé p t 5;entiments amoureux ,148 9 / H i s t o i r e de n o m b r e s D é m a r r e r à zéro i o / Pouuez-uous m’expliquer ... ? il/ ,165 .It1 Idées de genie De la m a t i è r e g r i s e a la c r o u t e de pain / Index .ltt .1EE - Introduction - / Introduction e philosophe français et anthropologue Claude Lévi-Strauss (non,non! pas l'inventeur du jeans),dont les théories complexes du structuralisme sont aussi éloignées de ma compréhension que les petits caractères au bas dun contrat d'assurance, disait: <(Lesavant n'est pas i'Homme qui fournit les vraies réponses, c'est celui qui pose les vraies questions. Ce point de vue, issu dune telle autorité en la matière, me soulage, moi qui me suis toujours posé des tas de questions existentielles auxquelles je n'avais pas de réponses... Je n'en connais pas plus en science que ce que j'ai appris à l'école, suffisamment pourtant pour passer le reste de ma vie frustré de ne pas en savoir davantage. D'une manière ou dune autre, sur toutes ces questions fondamentales et fascinantes posées par la vie quotidienne, mes acquis se sont toujours arrêtés à << deux photons >> d'une bonne réponse. Quelle satisfaction de pouvoir apporter une réponse convaincante et précise à une question scientifique ! Mais que de frustration lorsque la maîtrise des principes impliqués,trop juste, nous laisse incapable de fournir L )> -5 - Introduction - l'ombre dune réponse satisfaisante.. . Tenez, demandez-moipourquoi les satellites gravitent en orbite autour de la Terre, je pourrai vous dire que cela concerne les lois de la gravitation de Newton. Le moment angulaire intervient-il? Puis-je le définir? Non, bien sûr. Voilà le problème: il est toujours plus facile et amusant de soulever des questions que d'apporter des réponses claires et complètes ! Aussi suis-je très reconnaissant envers M.Lévi-Strauss de me couvrir de mérite, moi qui demande seulement: Pourquoi? >> et espère que quelqu'un d'autre fera tout le travail pour décrocher la réponse à ma question. Vous êtes dans mon cas? Alors ne vous inquiétez pas: Lévi-Strauss nous conduit au cœur de la pensée scientifique... Nous qui, occasionnellement,sommes en quête de la vérité scientifique, ne sommes pas seuls, loin de là. La preuve, combien ont-ils été, ces curieux frustrés, à décrocher leur téléphone ou à brancher leur ordinateur pour se connecter à Internet et questionner les cerveaux cachés demère le service de questions-réponses basé à Londres ? Science en Ligne, comme on l'appelait, était le pur produit d u n gouvernement inquiet de voir la jeunesse s'orienter de plus en plus vers des études tournées vers les medias, les lettres et le sport, et fuir les sciences. Ce constat suggérait la perspective de voir un jour, en Grande-Bretagne, une génération de gens incapables de dire si pi a sa place ou non dans un cours de nutrition.. . Le Gouvernement a donc décidé de réagir. Le but était de fournir à tous, petits et grands, un service gratuit par téléphone et Internet qui répondrait à n'importe quelle interrogation scientifique (cependant, il fallait respecter quelques règles). Ainsi, aucune ne pouvait être exclue pour sa complexité, et à la question: ((Pourquoila lumière ne peut-elle sortir des trous noirs?», la réponse était précise. Les questions non scientifiques, elles, n'étaient pas traitées. Étaient également rejetés les appels des petits futés qui espéraient voir le service faire les devoirs à leur place. Demère ce super cerveau de tous les savoirs se cachait une petite équipe de passionnés, pour la plupart jeunes chercheurs, travaillant dans de nombreux domaines et qui, avec un bagage scientifique raisonnable, pouvaient gérer facilement les questions récurrentes du genre : Pourquoi le ciel est-il bleu? >> Réponse courte : la lumière bleue est plus dispersée que les autres couleurs du spectre du Soleil en raison de sa courte longueur d'onde, ce qui donne une teinte bleue au ciel. Bien entendu, très souvent, emporté par le désir de se montrer plus vif que la personne répondant à sa question, celui qui la posait en avait inévitablement une suivante ! Un gros malin aurait alors demandé: «Mais si le ciel est bleu en raison de la dispersion, pourquoi un coucher de Soleil est rouge dans ce cas? >> (( (( 6 - Pourquoi le5 uaches ne peuuent-elle5 pa5 d e s c e n d r e le5 e 5 c a l i e r 5 7 - Introduction - Réponse courte: parce que la lumière du Soleil, comme on la voit au crépuscule, arrive jusqu‘à nous au travers d’une atmosphère plus épaisse qui absorbe la lumière bleue. D’ailleurs, la lumière bleue du ciel ne vient pas directement du Soleil, c’est une lumière dispersée. Bref, dune imagination fertile peut probablement émerger encore une centaine de questions supplémentaires.. . Sur ce sujet, nous nous arrêterons là ! Certaines questions posées à Science en Ligne étaient cependant plus délicates que celle de la théorie du ciel bleu: Quelle est exactement la différence entre le théorème de la complétude du calcul des prédicats de premier ordre démontré par Henkin et celui de Godel? B, Heu, désolé, j’ai besoin dune personne plus qualifiée pour m’expliquer la question avant de vous fournir une réponse que je sois moi-même en mesure de comprendre ! Mais Science en Ligne ne se laissait pas dérouter par ces obstacles, ni par les questions suspicieuses du type : << Pouvez-vous décrire une méthode permettant de déterminer la configuration électronique d’un élément? semblant bien s‘apparenter à un exercice pour étudiant ... Au lieu de se torturer l’esprit, les experts nouaient des contacts avec une communauté académique plus large et leur laissaient le mot de la fin. De ce fait, toutes les réponses pouvaient faire office de référence, étaient claires et parfois truffées d‘humour. Science en Ligne commençait à faire partie du quotidien des gens, mais le Gouvernement cessa de le subventionner. C‘en était fini ! Le site web portait la triste mention Suite au manque de fonds, le service Science en Ligne sera interrompu le 26 septembre 2003. Nous sommes désolés, mais nous ne pouvons plus répondre aux questions. Par chance, avant qu‘il ne ferme et que les membres de l’équipe ne passent à autre chose, ceux-ci avaient exploré la possibilité de publier un livre basé sur leur vaste base de données (contenant à ce jour plus de 16000 questions et réponses). J’intervenais ici, bien qu‘à ce stade prématuré, je n’étais pas entièrement préparé à l’étendue, la profondeur, et souvent le côté si distrayant de cette matière collectée par Science en Ligne. J’avais toujours imaginé que l’histoire de la découverte d u n coffre aux trésors rempli de joyaux étincelants et de pierres précieuses était un conte pour enfants... Mais là, j’avais sous les yeux deux disques d‘ordinateurs qui, une fois ouverts, allaient m’offrir un contenu aussi éblouissant ! Ensemble, ils représentaient une montagne de savoirs qui -nous étions tous d‘accord là-dessus- ne devait pas finir à la poubelle. Les questionsréponses ne seraient plus sur Internet, mais pourquoi ne pas réunir les meilleures dentre elles dans un ouvrage? Après avoir à peine parcouru ces mégabits de connaissances, je réalisais qu‘ils contenaient les réponses aux questions qui m’avaient (< <( >) )> (< >) -7 - Introduction - intrigué toute ma vie. Honnêtement,je savais déjà pourquoi le ciel était bleu, mais j'ignorais pourquoi les mouches tournaient autour des lampadaires, ou pourquoi la gelée d'ananas frais ne pouvait pas prendre.. . Aujourd'hui, je le sais ! Je comprend aussi les phénomènes de réflexion dans les miroirs (et ils ne sont pas du tout inversés).Et si vous avez passé des nuits entières à vous demander si oui ou non, les pingouins ont des genoux, la réponse est oui. Vous apprendrez aussi pourquoi les vaches peuvent monter des escaliers, et pas les descendre (une autre histoire de rotule.. .) I1 ne peut pas y avoir de plus grand plaisir que d'explorer ces questions: pour la satisfaction d e n découvrir les réponses bien sûr mais également pour le plaisir de la pensée latérale. Quant aux esprits espiègles qui se demandent si c'est facile, scientifiquement,de tomber dun rondin de bois ou si les bactéries font l'amour, ils vont être servis ! Sélectionner les questions à inclure dans ce livre n'a pas été tâche aisée. Je n'ai pas seulement choisi celles qui me fascinaient le plus, mais aussi celles qui apportaient des réponses surprenantes ou inhabituelles, choix purement basé sur le côté ludique (le genre de réponses compréhensibles, qui ne conduisent pas à un fou rire mais à un moment amusant pourtant tiré dune question scientifique coriace).Un d'autre que moi aurait bien sûr fait une sélection entièrement différente. Les questions, souvenez-vous, appartiennent aux gens qui les posent, et pour l'instruction qu'elles nous apportent, nous devons remercier ces personnes. À ceux qui leur ont patiemment répondu, je peux seulement exprimer mon plus profond respect pour ce qu'ils ont manifestement assimilé à un service public vital. Ici, je tiens à saluer et attribuer ce mérite à Siân Aggett (biologie),Alison Begley (astronomieet physique),Duncan Kopp (auteur de Night Patrol), Khadija Ibrahim (génétique),Kat Nilsson (biologie),Jamie McNish (chimie),Alice Taylor-Gee (chimie)et Caitlin Watson, ainsi que les nombreux experts distingués dont les connaissances ont été exploitéesjusqu'à leurs limites. De temps en temps, j'ai réécrit leurs réponses pour plus de clarté, parfois j'ai apporté quelques explications supplémentaires. Mais ce livre reste le fruit du travail de ceux qui ont posé les questions et des quelques personnes qui y ont répondu. J'espère que la lecture de cet ouvrage aurait convaincu M. LéviStrauss, s'il avait été encore en vie, que la maîtrise de la question et celle de la réponse appartiennent toutes deux aux grands savants... Paul HEIDE? 8- Pourquoi le5 vaches ne peuuent-elle5 p a 5 descendre le5 escaliers 7 1 Là où tout a commencé: les secrets de I'Uniuer~i Iles atome5 au Big Bang 1 9 À quoi ressemble un atome? Difficile à dire car les atomes sont très petits et encore impossibles à observer, même avec les meilleurs microscopes actuels ! Néanmoins, les chercheurs utilisent aujourd'hui un nouveau type de microscopes capables de nous en fournir des images. Ces appareils ne peuvent pas encore voir les atomes, mais plutôt les «ressentir».Comment? De la même façon que vous êtes capable de ressentir des picoI tements en approchant la paume de la main très près de l'écran de télévision sans le toucher. I1 s'agit dune nanotechnologie complexe. Pourtant, aussi ingénieuse soit-elle,il n'est pas encore possible de voir un atome. Si ça l'était, voilà comment il se présenterait: essentiellement sous la forme dun minuscule noyau en son centre, le noyau atomique constitué de particules appelées protons et neutrons. Les protons et les neutrons ont la même masse. En revanche, les protons ont une charge positive et les neutrons ne sont pas chargés électriquement. rc, - -9 - La où tout a commencé les s e c r e t s de I'Uniuer5 - Les noyaux d'hydrogène ont été les premiers produits au moment du Big Bang -le début de l'univers - par la rencontre de trois quarks (un autre type de particule subatomique). La théorie du Big Bang, qui décrit la création de l'univers, a fait l'objet de nombreux ouvrages et hanté de nombreux esprits parmi les plus avisés. Pourtant, elle tient dans une coquille de noix. En effet, selon elle, l'univers a démarré par de la matière concentrée à très haute densité et très haute température, il y a 15 milliards d'années. Une explosion a entraîné son expansion, qui n'a toujours pas cessé à l'heure actuelle ! Si les atomes sont partout auteur de nous, pourquoi ma main ne traverse-t-ek pas la table? Tout ce qui nous entoure est constitué d'atomes, y compns l'air que nous respirons ou la table . I1 existe pourtant une différence entre les deux : la densité des atomes est bien plus importante dans la table que dans l'air. Effectivement donc, pas de problème pour passer votre main dans l'air car elle <> les atomes rencontrés sur sa route En revanche, elle ne traverserapas l'épaisseur d'une table, tout simplement parce qu'elle ne pourra pas, cette fois, déplacer les atomes Essayez de marcher sur un court rempli de 100 balles de tennis, puis sur un autre, couvert de 100 ooo balles C'est le même problème : une histoire de densité ! Mais l'espace -la place disponible- n'est pas le seul souci. I1 existe aussi des forces très puissantes qui relient les atomes entre eux Celles-ci, ajoutées à la manière dont sont entassés les atomes, rendent impossible le passage de la main au travers de la table Ce n'est pas l'espace dans lequel se trouvent ces atomes qui vous empêche de le faire, mais les forces qui les lient ensemble 9 i,aj Ou'est-ce que le temps? Vous souhaitez une réponse de psychologue ou de physicien? De physicien j'imagine.. . Dans ce cas, il va falloir vous frotter aux théories d'Albert Einstein, l'un des plus grands penseurs scientifique de la première moitié du xxe siècle. C'est lui qui a établi la célèbre théorie de la relativité. u) - P o u r q u o i les u a c h e s ne peuuent-elle5 p a 5 d e 5 c e n d r e les e s c a l i e r s 7 - De5 a t o m e s au Big Bang - Selon Einstein, le temps et l'espace sont étroitement liés Ainsi, il s'est évertué à montrer que se demander quand s'était déroulé un évènement revenait à se demander << où il avait eu lieu I I1 affirmait que l'on ne peut séparer le monde en espace dune part et temps d'autre part, mais que l'espace et le temps sont deux notions de ce qu'on appelle l'espacetemps L'espace-temps a quatre dimensions trois pour fixer une position <( )) >) --I e'crr L ' U P A C F --r€rrPI P 8U L$i, - 7 - I'j dans l'espace, et une dernière pour la position dans le temps Ainsi, lorsque vous marchez, vous vous déplacez à travers l'espace-temps Debout, immobile 7 Eh bien, vous vous déplacez toujours à travers l'espace-temps à cause du temps qui passe I Notre expénence du temps est le résultat du déplacement vers l'avant dans la dimension du temps de l'espace-temps Le temps est donc bien une autre dimension Avec les trois premières dimensions, nous avons le choix de la direction dans laquelle nous vou lons aller Mais avec le temps, il n'en existe qu'une le futur (exceptépour le Dr Who, le héros de la séne bntannique du même nom) -1 ';E Le temps a-t-il démarré à un moment précis? Si oui, qu'y avait-il avant? Si vous croyez au Big Bang -la théorie de la création de l'universalors le point d'explosion à cet instant coïncide avec le point de départ du temps. Vous voulez un chiffre? C'était il y a environ 15 milliards d'années. Selon la théorie, toute la matière, l'espace, l'énergie et le temps ont été conçus à un instant t = zéro appelé singularité initiale. Pour répondre à l'épineuse question de l'avant Big Bang, rusés, les cosmologistes ont trouvé un moyen de rendre la question insignifiante de façon à ne pas avoir à fournir de réponse: selon eux, r ne peut être un nombre négatif - 11 - L a oÙ tout a c o m m e n c é : le5 s e c r e t s d e l'Univers - puisque le temps négatif est une chose inconcevable. Donc, inutile de se demander ce qui a pu se produire avant l'instant t = zéro ! Une analogie commode est de s'imaginer au pôle Nord.. . Se poser la question: «Vers quelle direction est le nord? n'aurait aucun sens. )) ? I ' Ou'est-ce qui provoque la gravitation? Pourquoi y a-t-il une attraction entre deux masses? Isaac Newton, au X V I I ~siècle, est le premier à formuler la loi de la gravitation. Elle explique que deux masses s'attirent l'une et l'autre avec une force qui dépend de la distance qui les sépare et de leurs masses. Elle fait partie de ces lois qui ont d'abord été tirées de l'observation et de l'expérimentation, puis seulement ensuite des mathématiques. Quant à l'origine réelle de ces forces d'attraction, on n'en savait alors pas beaucoup plus. . . I I . . I1 fallut attendre qu'Einstein, au xxe siècle, s'intéresse de près à la gravitation. I1 l'a comparée à l'accélération d u n corps et a poursuivi en montrant que la lumière se courbait dans un champ gravitationnel. Comme la lumière n'a pas de masse, la théorie de Newton ne pouvait expliquer cette courbure. La grande contribution d'Einstein a été de montrer qu'en fait, l'espace-temps se courbait en raison de la masse. Imaginez une balle lourde posée sur une large bande en caoutchouc (doncélastique).L'espace s'incurve au niveau de la masse mais reste relativement plat ailleurs. Seule la lumière passant près de la masse verra sa trajectoire sensiblement déviée. Les expérimentations ont aujourd'hui montré que la lumière s'incurve en effet près dune masse en raison de la courbure de l'espace-temps. Mais ce n'est pas vraiment la réponse à ce qu'est la gravitation et personne n'est encore parvenu à trouver une théorie qui la décrive parfaitement. 12 - Pourquoi le5 u a c h e ~ne peuvent-elles pa5 d e s c e n d r e le5 e 5 c a l i e r 5 7 - Iles atomes au Big Bang - La durée des 'ours et celle des années sont liées à la rotation es planètes sur leur propre axe, et à leur orbite autour du Soleil. Mais pourquoi, au départ, les planètes se sont-elles mises à tourner? d Pour répondre à cette question,il faut revenir à la formation du système solaire.. . Celui-ci a été conçu à partir dune sphère massive de gaz et de poussières qui, lentement, ont commencé à s'agréger sous les effets de la gravité. Comme ces particules entraient en collision, le cœur de la sphère se réchauffait de plus en plus jusqu'à ce qu'il soit suffisamment ardent pour former ce qu'on appelle le Soleil. Puisque la température augmentait, le Soleil atteignait un point à partir duquel il s'embrasait, comme un feu se déclarant de manière soudaine. Cet embrasement a entraîné la formation de gaz et de poussières projetés du Soleil pour constituer les matériaux de base des planètes. Concernant la rotation elle-même, il existe une loi de mouvement appelée principe de conservation du moment angulaire. Que dit-elle? Plus un objet est petit, plus il tourne vite sur lui-même.Voilà pourquoi, par exemple, une patineuse, exécutant une pirouette, place ses bras vers l'intérieur afin de réduire l'étendue de son corps et donc, d'augmenter sa vitesse de rotation. C'est la même chose pour une sphère de poussières et de gaz: n'importe quelle légère rotation i'affectant, alors qu'elle devient de plus en plus grosse, tend à diminuer. À propos des tours qu'effectue un corps sur lui-même, les forces centrifuges tirent son centre vers l'extérieur et ont tendance à l'aplatir. C'est ce qui s'est produit avec la sphère de poussières devenue, au fil du temps, un disque autour du Soleil. Disque à parhr duquel se sont formées les planètes! D'ailleurs, c'est pour cette raison qu'elles sont toutes à peu près en orbite autour du Soleil sur le même plan. Initialement, cette boule de gaz et de poussières n'aurait pas eu besoin de beaucoup d'élan pour présenter la rotation observée dans le système solaire. Cependant,on ignore ce qui l'a lancée à l'origine. Et presque tous les objets dans l'univers -des galaxies aux planètes - ont tendance à tournoyer sur eux-mêmes s'ils n'ont pas d'autres choix... \ ' 1 - 13 - L a où tout a commencé les s e c r e t s d e I'Uniuers - 1 La lumière peut-elle cesser d'exister, ou voyage-t-elle pour i'éternité si rien ne vient se placer en travers de sa route? 3 La réponse se trouve dans la question : (>.L'espace n'est pas vraiment une distance pure : c'est le nom que nous donnons aux environs (presqueuniquement du vide) contenant toutes les galaxies, et qui décrit le champ gravitationnel de l'Univers. L'espace est quelque chose que nous ne comprenons pas encore parfaitement. C'est une sorte de cour de récréation pour les corps célestes ! Qu'appelle-t-on UR trou noir? En 1783, John Michell, astronome anglais, suggère le premier qu'une masse peut générer un champ gravitabonnel si puissant que la lumière ne peut s'en échapper. Quelques années plus tard, le mathématicien et philosophe français Pierre-Simon de Laplace amve à la même conclusion Aussi, lorsque Einstein propose sa héone de la relativité générale en 1915,un trou noir en tant qu'oblet réel devient plausible John Wheeler invente le terme en 1967. Nous ne possédons pas de preuves absolues de la présence de trous noirs, mais des signes qu'ils existent bien. Le premier, Cygnus X-I, est découvert en 1971.Bien que personne ne puisse dire avec certitude qu'il s'agit bien dun trou noir, très peu de gens en doutent aujourd'hui -- Pourquoi la lumière ne pourrait-elle s'échapper d'un champ gravitationnel? La lumière ne tc pèse rien, qu'est-ce qui la retient alors? Expliquer les trous noirs est très difficile si l'on s'en tient simplement aux idées de la gravitation de Newton . . . Elles fonctionnent bien pour décrire les activités quotidiennes comme les sports d'équipe, les lancers de balles, ou même les lancements de fusées ! Mais pour aborder des - 17 - La où t o u t a commence : les s e c r e t s de I'Uniuer5 - sujets aussi complexes que les trous noirs, il faut s'intéresser à ce que fait la gravitation dans l'espace. Einstein s'y est donc collé au début du xxe siècle. Sa théorie de la gravitation explique que cette dernière affecte l'espace-temps (combinaison de l'espace et du temps). Selon Einstein, la gravitation courbe l'espace-temps. Résultat, la lumière ne voyage pas en ligne droite. Or, la route la plus rapide pour aller d u n point A à un point B, c'est bien daller tout droit, non? Vous allez comprendre. Pensez à ces avions qui vont de Londres à Vancouver, sur la côte ouest du Canada. Ils devraient voler tout droit au-dessus de l'Atlantique, mais ne le font pas. Au lieu de ça, ils vont en direction du nord, vers l'Écosse, puis survolent le Groenland. Pourquoi? C'est en réalité la route la plus directe et la plus courte, même si elle n'y ressemble pas ! Notre vision K normale du monde est un plan. D'ailleurs, toutes les cartes que nous utilisons sont «plates)>, donc nous imaginons que la route la plus courte pour aller de Londres à Vancouver est de voler tout droit au-dessus de l'océan. Mais, observez un globe -la vraie représentation de notre planète - vous réaliserez vite que la route la plus courte passe par le cercle polaire, au-dessus du Groenland. )> C'est la même chose avec l'espace-temps.. . Nous voyons l'espace comme quelque chose de plat. Or, cette vision est parfaitement acceptable tant que nous voulons seulement aller sur la Lune. Mais dès que nous commençons à parler de zones de l'espace où la gravitation est très forte -les trous noirs par exemple- nous devons prendre en considération les effets de la gravitation sur l'espace-temps. Imaginez un trampoline sur lequel est tracé un quadrillage de lignes droites. Placez en son centre un sac de pommes de terre. Le trampoline va s'affaisser à cet endroit. Quant aux lignes, droites, elles ne vont pas le rester longtemps ! Si ensuite vous faites rouler une bille dune extrémité à l'autre du trampoline, celle-ci n'ira pas en ligne droite mais suivra les lignes courbées. Voilà donc ce qui se produit avec l'espace-temps et la lumière. La gravitation courbe l'espacetemps, et la lumière suit les lignes qui ont été déformées. Un trou noir courbe tant l'espace-temps qu'en réalité les lignes droites se courbent sur elles-mêmes, et la lumière finit par tourner indéfiniment en rond. C'est ainsi que fonctionnent les trous noirs. Ou'arriverait-il si j e tombais dans un trou noir? Première chose: si vous tombez dans un trou noir, vous n'en ressortirez jamais. En approchant, vous ne le sentirez pas plus que ça. Car comme un astronaute en orbite autour de la Terre, vous serez en chute 18 - P o u r q u o i l e 5 u a c h e s ne peuuent-elles pa5 d e s c e n d r e le5 e5caiierr; 7

Author Paul Heiney Isbn 9782868839404 File size 9MB Year 2007 Pages 191 Language French File format PDF Category Hobbies Book Description: FacebookTwitterGoogle+TumblrDiggMySpaceShare Enfin les réponses aux questions que vous n’arrêtez pas de vous poser ! Manger du poisson rend-il plus intelligent ? Comment les astronautes vont-ils aux toilettes ? Oui est venu le premier, l’oeuf ou la poule ? Pourquoi les manchots marchent-ils en file indienne ? Pourquoi nos doigts sont-ils de longueurs différentes ? Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas descendre les escaliers ? vous explique comment les lois de la science s’appliquent dans la vie de tous les jours. Paul Heiney a sélectionné des questions posées par le public et a obtenu l’aide des plus grands spécialistes scientifiques pour répondre sans langue de bois à ces interrogations fascinantes. Démêlant la science cachée derrière ces questions qui semblent anodines, il nous explique simplement pourquoi le monde est ce qu’il est… Vous apprendrez ainsi que les éléphants ont huit genoux, que la durée de vie moyenne d’une limace est de huit à dix ans (mauvaise nouvelle pour les jardiniers), ou qu’un homme consomme 0,25 kcal/minute lorsqu’il pense ; vous saurez comment l’espace se courbe. Vous découvrirez aussi, bien sûr, pourquoi les vaches ne peuvent pas descendre les escaliers. Cet ouvrage est le cadeau idéal pour les insatiables curieux, les provoca­teurs, les «accros» aux quiz et les mordus de science. Paul Heiney est un auteur à succès, animateur et journaliste. Collaborant à BBC, au Times et à de nombreuses émissions de télévision, il a écrit plusieurs ouvrages dont celui-ci, devenu un best-seller en Grande-Bretagne. Les illustrations sont d’Al Coutelis, dessinateur à Fluide Glacial et auteur de nombreuses BD.     Download (9MB) La défonceuse – Mode d’emploi “Le principe de responsabilité : Une éthique pour la civilisation technologique” Comportements humains et management Le Crochet : Pour gauchers et droitiers 1000 Chefs-d’oeuvre des Arts décoratifs Load more posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *